Port de charges

port de charges (PRAP)

Moins je porte, mieux je me porte; mais en pratique, comment faire?

Bienvenue sur notre page dédiée aux professions manuelles, aux métiers industriels, aux soignants, etc.

Tous ceux qui doivent porter des charges au quotidien doivent maîtriser ce qui suit… De nombreux exemples pratiques sont présentés sur la page dédiée aux sapeurs pompiers.

 

Quand faut-il porter?

Aussi rarement que possible. Pour lever et porter de façon ergonomique, il faut donc raisonner par étapes:

  1. Y a-t-il une alternative au port de charges, p. ex. une machine pour m’assister?

  2. Puis-je rouler la charge (ou le patient), la basculer, la glisser ou me faire aider?

  3. Puis-je optimiser la trajectoire pour porter moins longtemps ou moins loin (p. ex. en utilisant comme support le châssis de la machine, le plan de travail, etc.)?

  4. Si vraiment je dois porter, quelle est la bonne posture au vu de la position de départ et d’arrivée de la charge? Dois-je procéder par étapes pour changer de prise?

 

Quelles limites de poids?

Les limites de poids ci-dessous sont indicatives: ce sont des moyennes pour la population active, en fonction de l’âge et du sexe. Elles sont valables pour les charges portées dans une posture neutre, près du corps, occasionnellement et avec une bonne prise: les conditions sont nombreuses!

Le second graphe indique le facteur de correction à appliquer lorsque la charge n’est pas saisie au niveau du nombril. 

limites de poids - ergonomie
zone de préhension

 

Comment se baisser?

Vous pouvez choisir parmi les 3 postures illustrées ci-dessous: le dos doit être plat (ni avachi, ni creux, ni tordu) , de sorte à répartir la charge entre les tissus.

Par ailleurs, vous devez toujours garder la charge le plus proche possible du nombril: l’un va vers l’autre, ou l’inverse.

L’utilisation de ces conseils est démontrée dans la page pour le ménage et dans celle dédiée aux sapeurs-pompiers.

 

Pourquoi et comment gainer?

Toute charge aura tendance à déformer votre posture. Avant de soulever, il faut donc “rigidifier” certaines parties du corps en gainant des muscles spécifiques. Leur mobilisation commence donc avant de porter, et finit après avoir posé.

Les 3 zones à gainer sont les jambes, les muscles autour du bassin et le milieu du dos:

  • jambes: faites comme si vous vouliez rapprocher les talons (les pieds ne bougent pas);
  • bassin: mobilisez les fessiers et les abdominaux (sous le nombril);
  • milieu du dos: ​avec les mains comme si vous teniez un guidon de moto (coudes légèrement fléchis), faites comme si vous rameniez les coudes vers l’intérieur. Sinon, ramenez vos clavicules “vers le fermoir de votre soutien-gorge”.

 

Une fois que vous portez la charge, pensez à bouger sur vos pieds pour éviter les torsions du dos, qui affaiblissent les disques intervertébraux: votre dos fera mal si vos pieds sont fainéants.

 

Comment décontracter le corps?

Le plus rapidement possible après avoir porté, il faut relaxer les muscles et décompresser le dos! Cette vidéo issue du livre Plein le Dos – le Manuel de la Posture vous montre comment faire. Restez à l’intérieur de votre zone de confort, sans jamais forcer!

Aller plus loin

Pour mieux entretenir votre corps au travail comme à la maison, avoir la bonne technique de travail est essentiel. Mais faire des exercices tous les jours l’est aussi!

Sur YouTube, Olivier propose quelques exercises simples pour entretenir son corps si vous avez une profession physique..

Besoin de conseils personnalisés ?





    This site is protected by reCAPTCHA and the Google
    Privacy Policy and
    Terms of Service apply.

    Port de charges

    Moins je porte, mieux je me porte; mais en pratique, comment faire? Bienvenue sur notre page dédiée aux professions manuelles, aux métiers industriels, aux soignants, etc. Tous ceux qui doivent porter des charges au quotidien doivent maîtriser ce qui suit… De nombreux exemples pratiques sont présentés sur la page dédiée aux sapeurs pompiers.   Quand faut-il…